26

09/14

Toby

7 h 13 min by Thierry. Filed under: Infos générales

Toby Dans le Grand Nord canadien, les huskies sont rois. Ces animaux mi-chiens, mi-loups sont l’objet de farouches courses de traîneaux dès l’arrivée des premières neiges. Sous leur épais* pelage se cachent de redoutables coureurs. Pour Tob Mac Teague et ses deux fils, cet univers est une source de revenus indispensable. Il n’a d’autre alternative que celle d’arriver premier avec son attelage au championnat annuel pour pouvoir rembourser ses dettes à la banque. La malchance le poursuit, et c’est To-by, son aîné, qui va devoir relever le défi et affronter les plus grands champions. La neige et le soleil. Avec pour toile de fond l’inévitable histoire d’amour, là n’est pas l’intérêt du film. Son principal attrait réside davantage dans son aspect documentaire. Les courses de traîneaux nous propulsent à 100 à l’heure dans un monde palpitant. Superbement filmées, les compétitions qui nous sont proposées ont toutes des allures d’exploits. Pour les amoureux du sport… et des animaux. Un film que toute la famille appréciera.

Renegade

RenegadeÇa ne déborde pas d’ambition et d’originalité, ça n’est pas d’une nervosité transcendante, ça patauge allègrement dans les clichés sentimentalo-gentillets, mais ça marche ! Ce « Renegade » se regarde avec beaucoup de plaisir. Au programme, naïveté et humour. Terence Hill, séparé de son éternel compère Bud Spencer, trimbale toujours son personnage de Trinita. Mais il a mis de l’eau de rose dans son vinaigre. Toujours aussi efficace à mettre hors d’état de nuire les « méchants » qui insistent pour lui faire sa fête, toujours aussi rapide et imaginatif pour retourner à son avantage les situations les plus catastrophiques, Hill a cependant remplacé sa méchanceté vitrioleuse par un parternalisme amusé et roublard. Terence Hill, toujours aussi cool, s’est embarrassé d’un jeune mec qui roule des mécaniques et à qui il va apprendre la vie (personnage interprété par le propre fils de Terence Hill, Ross). Il a aussi un cheval nommé Jo Brown, assez inénarrable, pour monter des arnaques. Quand on vous aura dit que culs-terreux et spéculateurs immobiliers vont vouloir leur faire la peau, et que Mormons et Hell’s Angels leur porteront secours, vous aurez envie de visionner la cassette. Et vous aurez raison ! On passe un bon moment, pas fatigant pour les méninges, mais idéal contre le stress.

14

09/14

Sous le soleil du Brésil

9 h 12 min by Thierry. Filed under: Bons plans

Afin de promouvoir et de soutenir la sortie dans les vidéoclubs de « Sous le soleil de Satan », Palme d’or au Festival de Cannes 87, Vidéofilms organise un grand concours avec à la clé un voyage au Brésil pour deux personnes. Les participants répondent à trois questions, dans les vidéoclubs, sur le film de Maurice Pialat et à une question subsidiaire portant sur le film « Ghostriders, les cavaliers de l’enfer », l’une des nouveautés de Vidéofilms. Le gagnant, par tirage au sort, partira neuf jours au Brésil avec la personne de son choix. Il sera accompagné du responsable de son vidéoclub et du grossiste qui aura commercialisé la cassette au vidéoclub. Bonne chance à tous !

Toutes voiles dehors

La 4ème édition de la Grundig Cup s’est déroulée du 4 au 12 mai à Sainte-Maxime. Les meilleurs skippers internationaux, pour la plupart participants à la dernière Coupe de l’America, se sont affrontés sur le plan d’eau de Sainte-Maxime. Pour la première fois, une femme, Jennifer Isler, a participé à une épreuve de championnat du monde de match racing. Jennifer Isler et son équipage féminin ont terminé 9e de la Grundig Cup, devant le Français Bertrand Pace. A l’issue d’une semaine de rencontres acharnées, l’Américain Paul Cayard a pris le* dessus sur ses nombreux adversaires et a remporté l’épreuve. Marc Lefebvre, président de Grundig France, a remis à Paul Cayard un chèque de 150 000 dollars et a chaleureusement félicité le gagnant de cette course, la plus primée des épreuves de voile mondiale.