11

10/14

Rue barbare

8 h 29 min by Nathalie. Filed under: Infos générales

«Rue barbare» est adapté du roman de David Goodis, «Epaves». Et, comme précédemment dans «La lune dans le caniveau» de Jean-Jacques Beineix, on sent tout ce que Goodis apporte à une « cinégraphie ». Il y a l’univers nocturne de Goodis, la symbolique des personnages de Goodis, le goût de Goodis pour la tragédie qui se déroule au fond d’un monde en impasse… Gilles Béhat a réussi son film parce qu’il a tenu compte de tous les éléments. Son polar, loin de faire dans le naturalisme, joue la carte du mythe. Sur cette «Rue barbare», il y a deux côtés. Et Chet, tant qu’il se mêlait de ses affaires, était du bon. Mais, un soir, pour avoir porté secours à une jeune Asiatique violée dans un terrain vague, il traverse la rue, passe de l’autre côté du miroir, descend vers l’enfer ! Chet essayait d’oublier, avec sa jeune épouse, un lourd passé. Mais, soudain, ce passé le rattrape et il doit faire face. Le passé est incarné par Hagen, le chef de bande, le maître du lieu. Chet et Hagen se connaissent et même s’aiment quelque part, comme deux lutteurs impénitents, comme deux frères ennemis implacables. Avec ce rapport de force, on est au cœur de tout un cinéma d’action qui cerne les mythes essentiels, western ou film samouraï.Rue barbare Et tout, dans «Rue barbare», concourt à cette impression : la couleur très «colorée», la photo très structurée, les combats très chorégraphiés et les relations entre personnages très dramatisées. «Rue Barbare», c’est aussi la révélation d’un Bernard Giraudeau qui n’a plus rien à voir avec les jeunes premiers qui ont raté leur bac. Film après film, Giraudeau est devenu un des grands comédiens français. «Rue barbare», nous le présente plus mûr, plus physique et plus rayonnant que jamais.

26

09/14

Toby

7 h 13 min by Thierry. Filed under: Infos générales

Toby Dans le Grand Nord canadien, les huskies sont rois. Ces animaux mi-chiens, mi-loups sont l’objet de farouches courses de traîneaux dès l’arrivée des premières neiges. Sous leur épais* pelage se cachent de redoutables coureurs. Pour Tob Mac Teague et ses deux fils, cet univers est une source de revenus indispensable. Il n’a d’autre alternative que celle d’arriver premier avec son attelage au championnat annuel pour pouvoir rembourser ses dettes à la banque. La malchance le poursuit, et c’est To-by, son aîné, qui va devoir relever le défi et affronter les plus grands champions. La neige et le soleil. Avec pour toile de fond l’inévitable histoire d’amour, là n’est pas l’intérêt du film. Son principal attrait réside davantage dans son aspect documentaire. Les courses de traîneaux nous propulsent à 100 à l’heure dans un monde palpitant. Superbement filmées, les compétitions qui nous sont proposées ont toutes des allures d’exploits. Pour les amoureux du sport… et des animaux. Un film que toute la famille appréciera.

Renegade

RenegadeÇa ne déborde pas d’ambition et d’originalité, ça n’est pas d’une nervosité transcendante, ça patauge allègrement dans les clichés sentimentalo-gentillets, mais ça marche ! Ce « Renegade » se regarde avec beaucoup de plaisir. Au programme, naïveté et humour. Terence Hill, séparé de son éternel compère Bud Spencer, trimbale toujours son personnage de Trinita. Mais il a mis de l’eau de rose dans son vinaigre. Toujours aussi efficace à mettre hors d’état de nuire les « méchants » qui insistent pour lui faire sa fête, toujours aussi rapide et imaginatif pour retourner à son avantage les situations les plus catastrophiques, Hill a cependant remplacé sa méchanceté vitrioleuse par un parternalisme amusé et roublard. Terence Hill, toujours aussi cool, s’est embarrassé d’un jeune mec qui roule des mécaniques et à qui il va apprendre la vie (personnage interprété par le propre fils de Terence Hill, Ross). Il a aussi un cheval nommé Jo Brown, assez inénarrable, pour monter des arnaques. Quand on vous aura dit que culs-terreux et spéculateurs immobiliers vont vouloir leur faire la peau, et que Mormons et Hell’s Angels leur porteront secours, vous aurez envie de visionner la cassette. Et vous aurez raison ! On passe un bon moment, pas fatigant pour les méninges, mais idéal contre le stress.

14

09/14

Sous le soleil du Brésil

9 h 12 min by Thierry. Filed under: Bons plans

Afin de promouvoir et de soutenir la sortie dans les vidéoclubs de « Sous le soleil de Satan », Palme d’or au Festival de Cannes 87, Vidéofilms organise un grand concours avec à la clé un voyage au Brésil pour deux personnes. Les participants répondent à trois questions, dans les vidéoclubs, sur le film de Maurice Pialat et à une question subsidiaire portant sur le film « Ghostriders, les cavaliers de l’enfer », l’une des nouveautés de Vidéofilms. Le gagnant, par tirage au sort, partira neuf jours au Brésil avec la personne de son choix. Il sera accompagné du responsable de son vidéoclub et du grossiste qui aura commercialisé la cassette au vidéoclub. Bonne chance à tous !

Toutes voiles dehors

La 4ème édition de la Grundig Cup s’est déroulée du 4 au 12 mai à Sainte-Maxime. Les meilleurs skippers internationaux, pour la plupart participants à la dernière Coupe de l’America, se sont affrontés sur le plan d’eau de Sainte-Maxime. Pour la première fois, une femme, Jennifer Isler, a participé à une épreuve de championnat du monde de match racing. Jennifer Isler et son équipage féminin ont terminé 9e de la Grundig Cup, devant le Français Bertrand Pace. A l’issue d’une semaine de rencontres acharnées, l’Américain Paul Cayard a pris le* dessus sur ses nombreux adversaires et a remporté l’épreuve. Marc Lefebvre, président de Grundig France, a remis à Paul Cayard un chèque de 150 000 dollars et a chaleureusement félicité le gagnant de cette course, la plus primée des épreuves de voile mondiale.

21

08/14

Furyo en bipack

8 h 09 min by Thierry. Filed under: Infos générales

En 1983, Nagisa Oshima réalise « Furyo » avec David Bowie, Tom Conti et le chanteur japonais Ryuichi Sakamoto. L’action se déroule à Java, en 1942, dans un camp de prisonniers où sont réunis plusieurs centaines de soldats anglais tombés aux mains des Japonais. 3M propose un bi-pack comprenant la cassette du film et une cassette vierge Scotch EG+ d’une durée de 120 minutes. Le bipack est actuellement disponible dans les hyper-marchés et supermarchés, les magasins spécialisés et les vidéoclubs à un prix se situant aux alentours de 149 francs.

Scopes nec plus ultra

Depuis le mois de juin, Nec présente, sur le marché français, deux nouveaux modèles de magnétoscopes : le 9050 S et le 9051 S. Ces magnétoscopes Sécam HQ disposent d’une télécommande par infrarouge 13 fonctions, d’une double prise péritel et d’un tuner à synthétiseur de tension 16 mémoires. Ces appareils permettent de programmer trois émissions sur 14 jours. Prix public indicatif : 3 790 francs.

Nouveau produit hifi Goldstar

goldstar
Du nouveau chez Goldstar. Le fabricant présente un ensemble compact hifi, le GCD 60 P. Cet ensemble comprend une platine tourne-disque, un tuner avec affichage digital des fréquences, un amplificateur intégré de 2 x 40 watts, un lecteur de compact disc, une double platine cassette et des haut-parleurs. L’ensemble est commercialisé avec les haut-parleurs au prix public de 3 900 francs.

Un petit vélo dans la tête

Les jeunes cadres dynamiques n’ont pas la cote ces temps-ci dans les spots publicitaires, les vieux non plus. On passe du cas de Charles-Edouard, cadre-Minitel échevelé de son état, qui fait tacatac, à celui du cadre-ordinateur effondré sur son…, pour sauter à pieds joints sur le cadre du vélo Peugeot. A la ville, ce dernier ronge son frein dans l’attente de se retrouver aux commandes de son vélocross, afin de pouvoir ravager son 200 m2 transformé en champ de bataille pour l’occasion. A la campagne, il refoule les attaques d’une feuille morte de peur, d’un chien et d’un camion-madmaxien qui tentent de salir ses vélos. Mais où vont-ils chercher tout ça ? C’est encore un coup à Pee Wee, l’homme à la bicyclette rouge. En tout cas, Peugeot a bien profité de la leçon pour rajeunir une image de marque un peu vieillotte. Autre spot délirant, mais bien sympathique, et .qui s’est refait une jeunesse, celui de Tesseire. Vous avez sans doute vu le kangourou à la fin du film, eh bien sachez qu’il y en avait deux en réalité : l’un refusait de sauter et l’autre sautait trop loin au goût du réalisateur. Normal, il n’imaginait pas qu’un kangourou puisse sauter de cette façon !

10

08/14

Tokyo Vidéo Festival

8 h 09 min by Thierry. Filed under: Bons plans

Le Festival international de Tokyo, organisé par JVC pour la onzième année, est le grand concours mondial représentatif de la création vidéo. Ouvert aux amateurs et aux professionnels, le festival récompense avant tout l’originalité. Les œuvres peuvent être envoyées jusqu’au 10 septembre à JVC Vidéo France SA, 102, boulevard Héloïse, 9510,4 Argenteuil Cedex. Une cérémonie de remise des prix aura lieu à Tokyo au mois de novembre.

« Shoah », le film-événement

Claude Lanzman, producteur et réalisateur de « Shoah », témoignage sur les camps de concentration, a signé avec René Chateau l’édition en vidéo du film le plus long de l’histoire du cinéma. René Chateau Vidéo commercialise la version intégrale de « Shoah » (9 h 30) sous la forme d’un coffret de quatre cassettes, vendu exclusivement par correspondance et dans les Fnac. Prix du coffret : 990 francs. Renseignements : Hollywood Boulevard, 4, boulevard Montmartre, 75009 Paris. Tél. : 48 24 62 52

Tropic Vidéo dans la course

Créée en 1986, Tropic Vidéo, société rouennaise, s’est rapidement imposée dans le circuit de la location de cassettes, en dehors du réseau des vidéoclubs. Tropic Vidéo a implanté 250 points de location en France, dans des endroits où les vidéoclubs sont peu représentés. La société ne s’intéresse pas seulement à la vidéo, mais également aux sports nautiques. Elle a été récemment le sponsor de deux bolides des 24 Heures de Rouen de motonautisme. Ses couleurs ont triomphé puisque l’équipe Roth, Simon et Bottais est arrivée première dans sa catégorie et l’équipe formée par GreIon et Grenier a obtenu la quatrième place.

17

07/14

Sortie mondiale pour E.T

20 h 07 min by Thierry. Filed under: Infos générales

Steven SpielbergGrande première en vidéo ! MCA Home Vidéo a annoncé la sortie, le 28 octobre, dans le monde entier de « ET », le chef-d’œuvre de Steven Spielberg. Les représentants de MCA Home Vidéo ont précisé qu’il n’existe aucun projet aux Etats-Unis et dans les autres pays d’autoriser, dans un avenir proche, la diffusion du film à la télévision.« ET » demeure le film aux plus fortes recettes de toute l’histoire du cinéma. Il représente un record mondial de 700 millions de dollars et plus de 240 millions de spectateurs.

Téléphile : l’hebdo câblé

Téléphile, le premier hebdomadaire de télévision gratuit, vient de voir le jour. En plus des six chaînes nationales, Téléphile a la bonne idée d’offrir à ses lecteurs les programmes des dix chaînes du réseau câblé. Distribué gratuitement à plus de 100 000 exemplaires dans les communes de Boulogne, Neuilly, Levallois, Saint-Cloud, Sèvres et Suresnes, il devrait suivre l’évolution du câble et augmenter progressivement son tirage. Bienvenue et bonne chance à ce nouveau confrère.

Le Bébête en campagne

Avec « Elysée 88, le Bébête show », TF1 propose son premier produit en vidéo. Vous retrouvez dans cette cassette les célèbres marionnettes, imaginées par le trio Collaro-Roucas-Amadou, qui ont animé toute la campagne présidentielle. « Le Bébête show », d’une durée de 80 minutes, est distribué par Carrère Vidéo et disponible dans les grandes surfaces.

Rien que pour vos yeux

Pentax joue sur la couleur avec les jumelles DCF II 9 X 20. Rouges, blanches, noires ou jaunes, ces jumelles issues d’une technologie de pointe sont séduisantes à plus d’un titre. La mise au point est parfaite de quatre mètres à l’infini. L’image, grossie neuf fois, reste d’une netteté et d’une luminosité absolue. Compactes et légères, les jumelles se prennent en main très aisément. Prix public indicatif : 990 francs.

22

06/14

Dédé

17 h 03 min by Thierry. Filed under: Divers sujets

DédéA la veille de s’engager pour l’Algérie, Cédé (deuxième classe en permission) retourne dans son Midi natal assister au remariage de sa mère. Veuve depuis à peine deux mois, elle épouse Raymond, le frère de feu son époux, au grand dam de Dédé, choqué par tant de précipitation. Une nuit, ledit défunt « apparaît » sans crier gare devant son fils et lui révèle que sa mort, que l’on croyait accidentelle, a été provoquée par Raymond. Cédé n’a alors qu’une idée en tête venger son père… Deuxième long métrage de Jean-Louis Benoit (coscénariste des films d’Arthur Joffé dont « Harem»), « Dédé » est une comédie qui aurait pu être signée Marcel Aymé on pense souvent au « Passe-muraille» tant le cocasse est, ici, étroitement lié au saugrenu. Le réalisateur s’éloigne ostensiblement de la grosse rigolade, adoptant un profil volontiers discret. Malgré quelques faiblesses (reconstitution historique approximative, montage pas toujours heureux), « Dédé » tient la route. Grâce, surtout, à son acteur principal, Luc Thuillier, exemplaire de sobriété (avec une intrigue pareille, le risque de cabotinage était grand, mais Thuillier échappe à ce piège). Le film lui doit beaucoup.

14

06/14

Des autocollants pour une chambre d’enfant originale

20 h 47 min by Thierry. Filed under: Bons plans

oursons dans chambre

La chambre d’enfant est un espace de vie dans laquelle il passe la majorité de son temps. La décoration de cette pièce est importante pour lui permettre de se sentir dans son élément. Vous pouvez utiliser des stickers pour habiller les murs. Ces accessoires proposés dans différents modèles et dimensions sont très faciles à adapter à différents styles de décoration. Voici mes conseils pour vous aider à embellir la chambre de vos petits de façon originale avec ces autocollants.

Des stickers pour toutes les décorations

adhesif decoLes difficultés ne sont pas rares quand on veut décorer une pièce, notamment quand il s’agit de la chambre du petit. Le conseil du bleu pour les garçons et rose pour les filles passe presque pour une idée ringarde à côté de la nouvelle tendance. Il est donc plus intéressant de demander l’avis de nos petits pour savoir ce qui les inspire le plus. Cette idée n’est pourtant valable pour les enfants plus grands. C’est la raison pour laquelle je me suis décidée à choisir les stickers muraux. Ils sont très faciles à coller aux murs et je peux les changer au grès des envies de mont petit sans devoir tout refaire.

La grande variété de motifs et de dimension de stickers muraux m’a permis d’accorder les motifs et les couleurs en fonction de la décoration de la chambre de mon enfant. Pour faire plaisirs aux petits, j’ai opté pour des stickers mickey. Ils sont très mignons et les enfants les ont adorés. Moi aussi j’en suis ravie parce que j’ai pu faire plaisir à mes petits sans me ruiner. J’ai trouvé la bonne affaire en me procurant des jolis autocollants à 2 euros la pièce. J’ai pu apporter de la couleur dans la chambre de mes enfants tout en épargnant mon portefeuille.

Où acheter les adhésifs ?

Plusieurs boutiques en ligne proposent des adhésifs à coller aux murs. Je me suis laissé convaincre par l’offre du site Internet http://www.popstickers.fr/. Ce site m’a permis de trouver tous les motifs de mon choix et dans différentes tailles. En plus du large choix d’autocollants, j’ai pu m’en procurer à un tarif adapté à mon petit budget. Ce site répond aux besoins des mamans débordées comme moi du fait qu’elles peuvent passer commande en ligne. Une solution qui permet de redonner une nouvelle jeunesse à une chambre d’enfant sans besoin de gros budget. Je vous invite donc à faire un tour sur ce site.

11

06/14

Stanley et Iris

8 h 02 min by Thierry. Filed under: Bons plans

Stanley et Iris « Stanley et Iris » est une histoire d’amour entre une ouvrière et un analphabète. Un sujet généreux que Martin Ritt («Norma Ban») défend avec sa fougue habituelle. Cette fois, cependant, il pèche par excès de didactisme, voire d’optimisme. Croire en la réussite sociale des plus déshérités est une conviction digne d’estime et de respect. Mais pour défendre sa thèse, Martin Ritt triche quelque peu. Jase Fonda est peu crédible dans le rôle d’une ouvrière résignée à travailler dans une « usine-cul-de-sac» (selon ses propres termes) alors qu’elle fait montre, par ailleurs, d’une intelligence et d’une initiative peu communes. Robert De Niro, isolé par son analphabétisme, se révèle trop rapidement brillant et sociable une fois qu’il a appris à lire et à écrire. Après une première partie souvent remarquable (la famille et le désarroi de Stanley), Martin Ritt semble soudain vouloir brûler les étapes comme si, après avoir réalisé de nombreux films sur les défauts de son pays (course à l’argent, injustice sociale, racisme), il avait décidé de se laisser convaincre par le rêve américain. Malgré ces réserves, «Stanley et Iris » est un joli film, défendu par deux formidables comédiens.

06

06/14

Lectures diaboliques

15 h 05 min by Thierry. Filed under: Infos générales

Lectures diaboliquesVirginia Caldwell, séduisante jeune femme qui rêve de devenir actrice, habite dans un petit appartement de Los Angeles. Pour gagner sa vie, elle travaille dans une boutique de livres rares et d’occasion. Cette occupation lui permet de se consacrer à son passe-temps favori e la lecture de récits d’horreur. Quand elle est prise par un récit vraiment terrifiant, Virginia a l’impression de vivre l’aventure. Bientôt, la réalité rejoint la fiction… A la limite du genre policier (comme nombre de films présentés et même primés à Avoriaz), ce Grand prix 1990 du Festival du film fantastique vaut vraiment le détour. Une très bonne intrigue (bien qu’un rien tarabiscotée de temps à autre), une mise en images solide et un suspense bien construit permettent de passer un agréable moment d’évasion. Le réalisateur de «La fissure » laisse s’exprimer l’excellente Jenny Wright (« Aux frontières de l’aube»(, ainsi que Randall William Cook, à la fois responsable des effets spéciaux (« SOS fantômes» et « Vampire, vous avez dit vampire?»( et comédien brillant. A voir sans plus attendre.

« Newer PostsOlder Posts »