19

03/14

Cher est-ce tes tics ou est-ce un mask ?

14 h 45 min par Thierry. Filed under: Divers sujets

Elle revient de loin, l’ex-Mme Sony Boxa, idole aléatoire des sixties, hippie avant la lettre. Alors qu’on la croyait condamnée, comme tant d’autres, aux cabarets de Las Vegas, la voilà qui, au début des années 1980, lorgne vers le cinéma et amorce un nouveau virage. Consciente de son statut peu envié de « national joke » (blague nationale), elle décide, en 1983, de tourner le dos à son image volontiers clinquante et tapageuse. Cher auditionne auprès de Robert Altman qui l’engage dans « Reviens, Jimmy Dean, reviens». Suivent « Le mystère Silkwood », « Mask» (prix d’interprétation à Cannes) et une flopée de longs métrages qui achèvent de convaincre les irréductibles. 1988 est vraiment, pour elle, l’année de tous les succès. Elle se retrouve simultanément à l’affiche dans «Suspect » et, surtout, « Eclair de lune» qui lui vaut l’Oscar de la meilleure actrice (voir notre article dans le n° 76 de mars 1988). Depuis, l’affriolante créature est revenue à la chanson (deux albums, deux disques d’or) avant de tourner « Mermaids» cet hiver.

Nathalie baye bye, mais pas au revoir !

Nathalie bayeLa quarantaine radieuse sous un sourire définitivement juvénile, Nathalie Baye revient en force après deux longues années d’absence. A l’affiche, «La Baule-les-Pins », bientôt suivi d’« Un week-end sur deux» (premier film d’une nouvelle réalisatrice nommée… Nicole Garcia). Découverte en 1972 par Truffaut («La nuit américaine», « L’homme qui aimait les femmes», «La chambre verte»), elle amorce une carrière exemplaire, riche en rôles dramatiques. « La gueule ouverte» de Pialat marque sa rencontre avec Philippe Léonard. Infatigable, elle enchaîne film sur film dès 1 979 «La mémoire courte», «Une semaine de vacances», « Le retour de Martin Guerre», «Une étrange affaire», « Beau-père» et, pour couronner le tout, le César justifié de la meilleure actrice avec « La balance» en 1981. La une de Vidéo 7 s’impose ! (n° 10 de mai 1982). Après une « Histoire» très controversée signée Blier («Notre histoire », 1984), Nathalie Baye entame sa période Hallyday (voir notre sujet sur l’acteur, Vidéo 7 n° 63 de janvier 1987) un film, « Détective», un enfant, Laure, et une nouvelle couverture de Vidéo 7 (n° 51 de décembre 1985). Sûrement pas la dernière…